10/01 2019

Tout savoir sur les cépages blancs en AOC Côtes de Provence

Aujourd'hui petit focus sur les différents cépages blancs constituant les vins blanc de Provence. Plus de douze cépages blancs et noirs dominent l'élaboration des vins dans notre région provençale. Utilisés en base ou pour la personnalité qu'ils donnent au vin, ils sont le fruit de la variété du relief et du climat.

Le Rolle (ou Vermentino)

Les grappes et ses baies, de tailles moyennes, passent du blanc au rose lorsque le raisin est mûr. Le Rolle aime les climats chauds où les sols sont secs et pauvres. En revanche, il craint le vent et les maladies.

Il donne des vins blancs gras, bien équilibrés. Ces vins peuvent manquer d’acidité, mais ils restent très aromatiques et dégagent des notes de poire, de fleurs blanches, d'amande et de fenouil. Equilibre et finesse font du Rolle un cépage à la fois robuste et de grande qualité.

Cuvée Prieur blanc : 90% Rolle


L'Ugni Blanc

L'Ugni Blanc, d'origine toscane, aux baies rondes et juteuses, permet d'obtenir un vin clair et fruité, d'une grande finesse. Il offre cette légère acidité qui donne aux vins secs une agréable fraîcheur.

L'ugni blanc est un cépage très populaire, principalement dans les terroirs du sud de la France. Ce cépage est utilisé pour l’élaboration de nombreux vins blancs secs, y compris ceux provenant d’Italie. Il donne un vin jaune pâle et sec, particulièrement nerveux et par moment acide. En outre, l'ugni blanc apporte une touche de fraîcheur et de finesse aux vins avec des notes de citrons, violette ou encore de banane. Toutefois, il reste pauvre en arômes.


La Clairette

La clairette, dont la présence est très ancienne en Provence, est constituée de grains oblongs. Elle génère un bouquet aromatique aux notes de fruits à chair blanche.

La Clairette donne des vins très alcoolique, frais, peu bouqueté avec en général peu d'acidité. Il faut le boire dans l'année sinon il madérise assez rapidement prenant une couleur jaune à jaune brun (ceci suivant son degré de madérisation) associée à une certaine amertume. Des arômes de fenouil, de pomme, de tilleul, d’abricot et de pêche s’en dégagent.



Le Sémillon

Le Sémillon est un cépage d'une grande vigueur, qui craint néanmoins la pourriture. Il suffit d'en utiliser une faible quantité pour apporter la puissance aromatique, le gras, la rondeur et l'élégance à un cru. Il délivre des arômes de noisette, de miel, d’abricot, et de fleurs blanches.


Lire aussi : Comme fabrique-t-on le rosé de Provence ?

Et: tout savoir sur les cépages noirs de Provence

Recevez nos offres spéciales

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Vous trouverez pour cela nos informations de contact dans les conditions d'utilisation du site.

X
UTILISATION DES COOKIES
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant de proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.